Pinchos ou Pinchitos morunos

Du filet mignon en petits morceaux, parfumés à l’extrême

Selon Pepita Aris

 

Quantités

  • 500 grammes de porc (filet mignon, épaule, échine, à couper en petits morceaux dans le sens des fibres).
  • 2 gousses d’ail hachées fin ou écrasées (plus ou moins, selon les goûts)
  • 2 cuillerées à café de sel
  • Une bonne quantité de poivre du moulin
  • 1 cuillerée à café de curry (doux)
  • 1 cuillerée à café de carvi ou de cumin (pas les deux)
  • 1 cuillerée à café de coriandre en grains, moulu (ou haché)
  • 1 cuillerée à café de paprika (ou piment doux)
  • 1/4 cuillerée à café de thym séché
  • 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillerée à soupe de jus de citron

Mode opératoire

  • On coupe le filet mignon en petits morceaux dans le sens des fibres. On réserve dans un récipient en pyrex (par exemple)
  • On prépare la marinade en mélangeant tous les ingrédients dans un bol. Ensuite, on l’ajoute au récipient qui contient les morceaux de filet mignon. Brasser l’ensemble pour que les morceaux soient tous bien imprégnés.
  • A couvrir de papier aluminium ou film transparent, et mettre au réfrigérateur. Brasser de temps en temps (2 ou 3 fois).
  • Enfiler les morceaux de viande sur les brochettes (pas trop de morceaux, 4 ou 5 petits ou 3 gros). On n’est pas obligé de présenter la viande sous forme de brochettes, c’est ce que nous faisons chez nous. Eventuellement garder au frigo.
  • Faire cuire sur une poêle (c’est la solution que je préfère), sur un barbecue ou au four. Servir chaud, c’est meilleur.

Nota :

On peut préparer l’ensemble la veille, dans tous les cas, ça doit mariner au moins deux heures

Pour 6-7 personnes, je choisis 2 filets mignons moyens et j’enlève le peu de gras qu’il y a.

 

Bibliographie : la recette est extraite du livre de Pepita Aris, la cuisine de la campagne espagnole, Albin Michel. J’ai modifié le mode opératoire.

Accompagnement : on peut servir avec une salade de poivrons rouges (décrite dans un menu des entrées) ainsi qu'avec des courgettes (de préférence des trompettes niçoises) coupées en long, avec gros sel, poivre, huile et cuites au four (rapidement).